Sellerie equitation

Sellerie en Ariège

L’Ariège est un département de la France ou l’on pratique à fléau la sellerie ou harnachement qui est l’ensemble des pièces qui servent à équiper un cheval de selle ou de trait.

Travail d’un sellier

Un sellier en Ariège a pour but de fabriquer des objets en cuir, comme des sacs, en appliquant les techniques de la sellerie. Orienté vers le harnachement, il s’occupe de la fabrication et la correction de matériaux des chevaux comme les selles, harnais d’attelage, brides, etc. .La selle doit être mis sur le dos du cheval en reposant sur les plats de chaque côté de l’échine. Sa taille doit être égale à la longueur du dos. Pour un cheval ensellé ou fait en descendant, il vaut mieux un arçon court. Son travail est principalement fait à la main mais nécessite l’utilisation de machine sophistiquées pour le piquage ou le découpage du cuir. Il réalise toutes les opérations nécessaires à la création et à l’installation d’objets en cuir suivant les techniques de la sellerie. La pratique du métier de sellier nécessite une habilité des mains, de la dextérité, l’aptitude à utiliser une commande à pied, être méticuleux, avoir l’habitude des contacts avec le cheval. La réactivité et la précision (tout est réalisé au centimètre près) sont de mises. Il doit également avoir les aptitudes cohérentes, une bonne représentation de l’espace et de la mémoire. Il réalise toutes les opérations nécessaires à la conception et à la fabrication d’objets en cuir suivant les techniques de la sellerie. De même il assure la fabrication (dans la plupart des cas sur mesure).

Comment prendre soin d'une selle

La réparation et aussi la vente de tout équipement des pièces (uniquement en cuir) qui serviront à équiper le cheval ou de son utilisation pour les techniques de la randonnée » et de l’attelage  pour bien faire de l'équitation.

Vous désirez discuter, laissez une observation sur cette pige.